Comment choisir votre purificateur d’air ?

De nos jours, un purificateur d’air est un appareil électroménager, tout comme un lave-vaisselle ou un réfrigérateur. Il existe actuellement plusieurs grandes marques qui proposent des modèles tout aussi différents les uns des autres.

Habituellement, un purificateur d’air est à usage domestique. Mais, il est également possible de l’utiliser dans des cadres plus professionnels comme les bureaux. Il est donc important que vous sachiez lequel choisir.

Comme tout autre appareil, un purificateur d’air possède des caractéristiques qui diffèrent d’un modèle à un autre. Ainsi, voyons les points essentiels à considérer avant de procéder à l’achat.

Le système de filtration

étapes filtration purificateur d'air

Ce point fait la différence entre les purificateurs d’air existant actuellement sur le marché. En effet, chaque marque propose différents filtres qui sont tous efficaces.

– Le pré-filtre est un grillage plastique ou métallique destiné à retenir les pelotes de poussière susceptible d’entrer dans le purificateur d’air. Cette première étape de filtration limite la détérioration des autres filtres.

– Le filtre HEPA ou High Efficiency Particulate Air filter est un système classique et mécanique. L’air est propulsé dessus pour permettre ainsi de retenir les particules de plus de 0,3 microns. Il est principalement utilisé dans les cas de maladies bactériennes, vénériennes ou de risque de propagation d’agents pathogènes.

– La filtration par ionisation consiste en un procédé physico-chimique. Elle est souvent sans émission d’Ozone. Mais la particularité de ce système réside dans les propriétés des particules dans l’air.
Il faut savoir que les particules (pollution) sont, soit neutre, soit chargée positivement. Par ionisation, elles changent en anions pour aller se précipiter vers les endroits chargés positivement. Ainsi, l’ait se purifie.

– La filtration par combustion consiste à chauffer l’air. Le purificateur d’air brûle les particules dans ce dernier grâce à un filament ou une résistance qui atteint les 200 degrés en suspension comme les spores, les champignons, les pollens ou autres bactéries. Cependant, il ne faut pas craindre d’avoir de l’air chaud car il est immédiatement refroidi à la sortie.

– La filtration par plasma, un procédé qui use de cet état de la matière excitée ou chauffée. Dans le cas des purificateurs d’air à plasma, l’oxygène est excité pour générer une molécule oxydante. Celle-ci est propulsée dans la pièce pour assainir l’air. La purification se fait donc pas à l’intérieur de l’appareil, mais à l’extérieur, au moment de l’évacuation.

Ce système est efficace sur les microorganismes comme les bactéries et virus, et les composés organiques volatiles. Cependant, il est destiné à une application industrielle car ce genre de purificateur d’air charge l’air en ozone et autres radicaux libres.

– La filtration par photocatalyse qui consiste à faire passer l’air dans des nanotubes en dioxyde de titane. Grâce aux rayons ultra-violets, le dioxyde de titane crée une oxydation des polluants qui les transforme en vapeur d’eau et en dioxyde de carbone.

Le coût d’entretien du filtre et de l’appareil

Avant d’acheter un purificateur d’air, il est important de connaître les entretiens nécessaires pour le type d’appareil. Cela dépend entre autre du système de filtration qu’équipe le purificateur d’air. Alors, comment bien entretenir son purificateur d’air ?

entretien filtre purificateur d'airQuand le modèle est équipé d’un filtre HEPA, il est parfois lavable. Des fois, il est nécessaire de le remplacer. S’il s’agit d’un filtre standard, ça se trouve facilement sur le marché ou sur Internet.

Si le filtrage se passe par combustion, par ionisation ou par photocatalyse, les détails concernant l’entretien de ce type de filtre est souvent noter dans le mode d’emploi du purificateur d’air. Mais leur entretien est plus fréquent que sur un filtre HEPA.

Pour la plupart des constructeurs, ils préviennent à l’avance le temps d’usure du filtre. Ainsi, il est plus facile de prévoir son remplacement. En effet, la durée de vie du filtre varie d’une marque à une autre, ce qui peut porter à confusion pour ceux qui ont déjà utilisé un purificateur d’air.

Le bruit généré par la turbine

Le bruit généré par la rotation de la turbine du purificateur d’air est un point à ne pas négliger. Lorsqu’on se trouve dans un environnement professionnel, il devient souvent gênant d’avoir un bruit constant près de soi.

Selon des études, au-delà de 50 dB, la machine commence à gêner. Pour un usage nocturne, il est donc conseiller de bien veiller au niveau sonore de l’appareil, souvent marqué par le constructeur.

Le prix à débourser pour un bon purificateur d’air

Mis à part les modèles destinés aux grands bureaux des grandes entreprises et les centres commerciaux, il faut tout de même compter débourser plus de 500 €. C’est généralement la gamme des appareils professionnels.

Les appareils bas de gamme en dessous de ce prix sont à éviter. Pour être sur le marché des purificateurs d’air, ils cherchent souvent à proposer des produits tout aussi attrayant mais très peu efficace.

En ce qui concerne les appareils non-professionnels, c’est-à-dire domestique, le seul inconvénient est la fréquence de remplacement du filtre durant l’année. Sinon, la qualité des produits ainsi que leur efficacité sont raisonnable par rapport au prix. Ces modèles ne dépassent jamais les 500 €.

Capacité et volume de purification de l’air

La superficie optimale

Quand on projette d’acheter un purificateur d’air, il est important de connaître la superficie de la pièce où il sera installé. Pour ce faire, les fabricants mettent déjà en avant ce détail important.

Selon la marque et le modèle, la superficie optimale peut aller de moins de 5 m² à plus de 150 m². Il existe donc des modèles qui sont adaptés aux petites chambres mais également aux grands locaux comme les bureaux de taille moyenne.

Le débit d’air

Dans le processus de purification, l’appareil aspire et expire de l’air. Un bon purificateur d’air se distingue par sa capacité à renouveler l’air d’une pièce plusieurs fois par heure. Certains modèles sont capables de produire un volume d’air assez conséquent. Il varie en fonction du besoin de l’utilisateur, de 100 m3/h jusqu’à 500 m3/h.

Le niveau de consommation énergétique

consommation-energie-purificateur-d'airPour un purificateur d’air classique avec un filtre HEPA, la consommation en électricité concerne seulement la turbine qui tourne grâce à un moteur électrique. Les autres modèles plus modernes et techniques ont un niveau de consommation plus élevé à cause des dispositifs qui équipent l’appareil (ionisateur, filament de combustion, lumière UV, etc.).

Par exemple, sur un purificateur d’air à deux (02) niveaux, la consommation peut être comprise entre 3,5 W et 60 W. Sur un modèle plus élaboré, il y a cinq (05) niveaux de filtration. La consommation peut alors augmenter et atteindre les 90 W en continu.



Les meilleures ventes en 2017

Ioniseur d'air Tevigo Rowenta PU6020F0 Philips AC4072/11
ionisateur d’air de Tevigo
ROWENTA PU6020 FO
Philips AC407211
Note 3,3 / 5 4 / 5 4,8 / 5
Système de purification
Ionisation de l'air
Filtre Multi-couche + Technologie NanoCaptur
Filtre Multi-couche de haute qualité
Puissance éléctrique
1.50 W
30 W
47 W
Dimensions (p x l x h)
15 x 9 x 28 cm
26,2 x 24,1 x 4,9 cm
20 x 35,5 x 64 cm
Filtre HEPA
Fonction turbo - Purifie une pièce rapidement
Protection allergies
Système de purification intelligent
Mode nuit
Performances
Design
Avis Ce purificateur d’air n’est pas le plus performant que nous ayons testé mais il est le moins cher. Il conviendra si vous n’avez pas de grandes attentes et surtout un faible budget ! Design authentique, facilement maniable, système de filtration excellent, … Le Rowenta PU6020F0 est sans aucun doute le meilleur rapport qualité / prix que vous puissiez trouver en 2017 ! Le purificateur d’air Philips AC4072/11 est relativement cher mais offre de super performances ! En plus, côté design : on adore. Très tendance, il s’intégrera parfaitement à votre intérieur. Le meilleur de notre sélection 2017.
Prix
€€
€€€